Confusion

Lisez sur Haïtinéraire "Confusion" de Shelle Pomme (nom de plume) ...J'ai confondu tes yeux au lever du soleil! Vous avez le même éclat de feu au réveil...

Lisez « Regret noir », 4ème prix du Concours Africa Poésie 2019

Aujourd'hui nous vous proposons un poème de Claude-Bernard E. Alcéus, primé au concours Africa Poésie 2019. Claude-Bernard est originaire des Gonaïves. Il complète des études de psychologie au Campus Henry Christophe de l'Université d'Etat d'Haïti à Limonade en tant qu'étudiant finissant. Je suis cet Africain… Emporté et ballotté par les flots Loin des îles sous …

Lire la suite de Lisez « Regret noir », 4ème prix du Concours Africa Poésie 2019

Être femme en Haïti : au-delà des clichés !

La perception est une éternelle bagarre entre l'œil et l'esprit : les yeux croient ce qu'ils voient, l'esprit voit ce qu'il croit, disait Robert Brault. La place octroyée à la femme dans notre société est issue de la perception que l'on a d'elle. Une perception basée sur l'esprit et les yeux, nourrie au fil du …

Lire la suite de Être femme en Haïti : au-delà des clichés !

Hult Prize à Limonade : une expérience magnifique

Il est facile de parler de changement. Ce qui est difficile, c'est de s'engager dans ce changement. La raison qui explique cela ne vient pas de l'extérieur mais de l'intérieur. En effet, celui qui refuse le changement s'y oppose en raison de son environnement interne : ses croyances, ses paradigmes, son confort dans un schéma de pensée bien établi. Mais quand le système établi ne donne plus de résultats, il faut le changer à tout prix.

Dessalines : Notre père qui est sous terre

17 octobre 2018, Haïti.

212 ans après l’assassinat de l’empereur Jacques 1er. Un assassinat perpétré avec une lâcheté indicible, avec la complicité de hauts gradés de l’armée impériale, avides de privilèges et de pouvoir. C’est un impératif de tenir sa mémoire en vie afin qu’un jour le pays soit digne de lui, de notre père qui gît sous terre.

A l’ombre de la Citadelle Henry

Aujourd’hui, 08 octobre 2018, est l’anniversaire de la mort du général, héros de l’indépendance, le roi Henry Christophe couronné sous le nom de Henry 1er. Né à la Grenade le 06 octobre 1767[i], ce combattant de Savannah[ii] devint un protagoniste majeur de la lutte pour l’indépendance de Saint-Domingue devenue par la suite Haïti. On le surnomme « le Roi Bâtisseur » à cause de ses réalisations d’édifices monumentaux dont, en particulier, la Citadelle Henry juchée sur les hauteurs de Milot au Bonnet-à-l’évêque. Il est plus que jamais nécessaire de discuter de son héritage et de son influence en tant que personnage historique sur le département qui se réclame de lui –Le Nord- et le Cap-Haïtien en particulier. Et ce, dans le contexte de l’imminence d’une possible commémoration des vingt ans de sa mort en 2020.

Yon festival pou sipòte lang kreyòl la !

FLK18 rive !

Gwoupman literè Haïtinéraire ki deside depi 3 lane poze aksyon pou bay lang kreyòl la jarèt ap pote pou nou ane sa : FLK18. Apre de (2) konferans sou lang kreyòl nan lane avan yo, ane sa pote yon bagay tou nèf, yon aktivite twa (3) jou pou selebre lang manman nou ak lang papa nou. FLK18 se akwonim pou di Festival Lang Kreyòl 2018. Pou moun ki pa sispann poze kesyon yo, se okazyon pou dekouvri l. Pou tout moun, se okazyon pou antre nan mobilizasyon pou lang nou reprann dwa l toutbon vre.